Relation thérapeute - Transparente

Intrusion dans ma tête.

Je me replie, j'ai l'impression d'être transparente, mes pensées ne m'appartiennent plus.

Mes couleurs disparaissent, remplacées par une explosion d'émotions qui me paralysent. Je ne respire plus, le sol disparaît.

A chaque question, il faut pourtant répondre! Danger, peur, honte, culpabilité se succèdent. Le danger, c'est le père de mon fils, la peur, c'est de mon père, la honte, c'est pour ma mère. Et la culpabilité, vis à vis de mon fils.

Je tergiverse parfois, malgré ma volonté à me soigner. Mais de ces questionnements naissent des embryons de réponses, qui se précisent au fil des séances. Chercher m'aide à me concentrer, me restructure.

Je suis arrivée dans ce cadre littéralement éparpillée, et comme à chaque fois, fondant mes espoirs sur une aide extérieure.

J'attends du thérapeute qu'il me communique ses connaissances, sa maîtrise supposée de tout ce qui m'échappe.

Ces couleurs que j'ai perdues, c'est lui qui les a; je veux les retrouver. Je me concentre.

30 Relation thérapeute -transparente.jpg