LA CREATIVITE

 

Définition :

Capacité, pouvoir qu'a un individu de créer, c'est-à-dire d'imaginer et de réaliser quelque chose de nouveau.

Etymologie :

Du latin creare, qui veut dire créer, tirer du néant, produire ce qui n’existait pas.

 

Il y a quelques années, je pensais que ma consommation de cannabis pouvait m’aider dans mon intérêt pour le dessin, la peinture, et le modelage. Je piochais en fait mon inspiration dans la vision de mon mal être, et ma créativité me servait plus pour exprimer ce mal être, le sortir de moi, que pour réaliser une œuvre réfléchie. Monstres, expressions apocalyptiques, mon idole s’appelait Jérôme Bosch…

Puis mon addiction à l’alcool a fait que j’ai totalement arrêté de m’exprimer graphiquement, mon cerveau n’arrivait plus à guider ma main, et ma main à guider le crayon… Je me suis tue ; ma parole aussi s’était éteinte, je n’arrivais qu’à pleurer, ce qui est en soi déjà un minimum…

 

Et puis, lors de mes différents séjours pour me sevrer des produits psychotropes, je me suis rendue aux ateliers d’art-thérapie. Progressivement, j’ai retrouvé ce rapport à soi, intime relation avec le papier, les formes et les couleurs…Ce moment privilégié où l’on se pose, hors du temps, hors des contraintes du quotidien, où l’on se retrouve enfin ; ce moment d’apaisement.

Moment de partage, aussi, une fois posée sur le papier le résultat de sa créativité.

Une fois chez moi, j’ai retrouvé aussi le plaisir de peindre sur des très grands formats, le plaisir de s’isoler, de se trouver face à soi, hors du champ de la réalité. Enfin un moyen la quitter, cette réalité, d’une façon bénéfique et sans risque.

 

Ces périodes de créativité m’ont permis de me réconcilier avec le temps, ce temps impalpable, que j’avais pourtant l’impression de toucher, en peignant.

 

Avoir retrouvé ma créativité, cela m’a aussi permis d’envisager qu’une nouvelle façon d’être, de faire, et de vivre était possible. De me réinventer, en quelque sorte.

Après avoir renoué avec mon passé d’enfant très créative, j’ai pu imaginer de nouveau de quelle couleur serait ma vie, si je la partagerai, ce que j’aimerai, ce que je n’aimerai pas. Je me suis à nouveau projetée dans le futur, j’ai retrouvé confiance en moi, et confiance en ce futur, qui était pourtant si incertain.

 

Et vous, qu’avez-vous envie de puiser dans votre être, quelle force allez-vous trouver en vous, pour vivre, enfin…

Qu’allez-vous inventer, créer, pour renouer avec vous-même ? Quel moteur utiliser ?

Crocodilou