Autoportrait - Estime de soi

Encre de Chine, pastels et brou de noix. Mon regard est doux, je me souris, je m'évalue...

Finalement, je ne me déteste pas tant que ça...

Je me cache un peu derrière mes cheveux, mais le soleil chauffe mon crâne, diffusant un peu de pardon, de compréhension sur mon alcoolisme passé (11 ans déjà), considérer ma victimisation vis à vis du père de mon fils. Le fait d'avoir choisi un quotidien perturbant, mais qui me permettait de consommer régulièrement, au prix de ma santé mentale et physique.

Consommation qui m'a prise en esclavage, sans respect pour moi-même, et m'a entraînée dans une spirale destructrice.

20 Autoportrait - estime de soi.jpg